Les sept défis de l’économie collaborative selon Anne-Sophie Novel

2 mai 2013, Pénichecinéma au Parc de la Villette

2 mai 2013, Pénichecinéma au Parc de la Villette

Retour sur la conférence d’Anne-Sophie Novel au OuiShareFest, le 2 mai 2013 à Paris.

Anne-Sophie Novel est journaliste freelance, elle travaille pour le Monde, a fondé le site Ecolo-Info et publié plusieurs livres, dont « la Co-Révolution » et bientôt « La Vie Share : mode d’emploi, consommation, partage et modes de vie collaboratifs ».

Devant un public international, Anne-Sophie Novel a présenté les sept défis auxquels fait face l’économie collaborative. Le collaboratif un vrai style de vie ? Oui, mais certaines questions restent sans réponse :
– quelle efficacité ?
-quelles habitudes de consommation demain ?
– enfin il y a le danger de la verticalisation par l’économie qui s’orienterait vers le capitalisme, tel que nous le connaissons.

_MG_0407

Cette conférence d’un quart heure, jeudi 2 mai, sur la péniche lança la dynamique du OuiShareFest. Brève revue des 7 défis avec commentaires :

#1 La compréhension de l’économie du partage :

L’économie est d’abord dirigée par l’argent non par le partage. Si 52 % des Français veulent changer leurs habitudes de consommation, seulement 10 % pratiquent la ConsoCollab et donc dans une certaine mesure le partage.

La question à se poser est : comment rendre l’économie du partage accessible au plus grand nombre ?
Comme faire comprendre les enjeux, les bénéfices et les éventuels dangers ?

#2 Convaincre !

Le OuiShareFest fut une preuve du problème actuel de l’économie collaborative : il y déjà trop de monde…. Pour comprendre résumé des épisodes précédents :
en France Blablacar s’est lancé en 2006 et aujourd’hui une des « stars » du secteur, le collectif OuiShare, quant à lui, s’est lancé en 2011.

Mai 2013 : les nouvelles start-up, les nouveaux projets sont multitudes… parfois sur les mêmes créneaux comme la location d’objet ou la création de profil de réputation numérique intégrant tous les modes de ConsoCollab… Nous y reviendrons bientôt sur ce problème ici même.
Aujourd’hui les start-up de la ConsoCollab doivent se battre pour survivre et convaincre de nouveaux investisseurs.

Anne-Sophie Novel a cité l’exemple de l’échec d’une start-up américaine, la leçon apprise : « les jeunes entrepreneurs doivent résoudre des problèmes. Il faut faire plus que changer l’économie collaborative. »

#3 Les Valeurs 

Le risque pour l’ensemble du secteur est de souffrir d’un manque de compréhension de la part du public. Si beaucoup d’entreprises et d’initiatives ont de nombreux points communs, les valeurs communes ne sont pas clairement définies. Derrière les valeurs se posent des problèmes plus concrets : le partage des données, la possibilité ou non pour les utilisateurs de transmettre leurs réputations acquises par exemple sur les modes de covoiturage vers le couchsurfing.

Profit ? Partage ? Impact politique ? Transformation des industries ou nouvelle industrie ? Ouverture des données ? Peer-to-Peer ou Plateforme ? Une charte et des codes sont-elles nécessaires ?

#4 Le problème de la définition

L’émergence de l’économie du partage – tel que nous la connaissons en version digitale – est relativement récente et la communautés scientifique et ses experts ne se sont pas encore accordé sur un dénominateur commun.
De Jérémy Rifkin à Bernard Stiegler en passant par beaucoup d’autres on parle : d’économie contributive, d’économie en opensource, d’économie non-marchandisée… les différentes pratiques de la ConsoCollab  naviguent encore au milieu de toutes ces définitions.

Anne-Sophie Novel en interview

Anne-Sophie Novel en interview

#5 Un modèle coopératif ?

Une question de point de vue car les approches sont encore en débats. L’économie collaborative aurait tout à apprendre de l’économie coopérative. Une économie plus horizontale qui sastisferait mieux les besoins de tous en donnant à chacun des rôles significatifs.

Il s’agit de penser au travail de demain, l’apport l’individuels dans l’économie engendredrerait peut-être des relations sociales plus saines.

#6 Economie collaborative, une économie durable ?

L’économie collaborative devrait s’inspirer de l’écologie et du développement durable en se concentrant sur le local :
– développer des nouveaux modes de consommation dans les territoires au plus près des gens
– et donc entraîner des transformations sociales et économiques.

#7 Vers la collaboration des starts-ups

Avec les avancées technologiques certains investissements peuvent se révèler contre-productifs : créer des applications similaires, développer un produit, un process déjà obsolescent à sa sortie, proposer le même service…etc.
Un travail collaboratif inter-start-up permettrait peut-être des avancées plus rapide, des gains de temps et de productivité importants.

En conclusion :

« On peut faire mieux et plus » déclare Anne-Sophie Novel et de citer James Carville, conseiller économique de Bill Clinton lors de la campagne électorale en 1992 : « It’s the economy stupid ! »

Une manière de dire : c’est comme ça que ça se passe, alors adaptons-nous pour demain !

Attention aux impasses !

Et attention aux impasses !

3 réflexions au sujet de « Les sept défis de l’économie collaborative selon Anne-Sophie Novel »

  1. Ping : Dans l’ambiance du OuiShareFest | La Vie Cheap

  2. Ping : On est obligé de s’aimer… et c’est bien le problème ! | La Vie Cheap

  3. Ping : Les sept défis de l'économie coll...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s