Sociologie numérique du don

Il existe mille façons de connaître un territoire et ses habitants. Une balade sur Internet sur Internet donne d’autres outils de lecture que l’actualité. En ces temps de crise Pôle Emploi est très utilisé… mais il y a aussi les sites de récup’ dont je vous parlais la semaine dernière.

Rodin version 2.0 treize

Rodin version 2.0 treize. Nouvelle gymnastique mentale « Et Re-Cycling ! Et Up-Cycling ! »

Aujourd’hui un peu de web local, avec un coup de zoom sur les donneurs du Loiret : quels dons pour quelle sociologie ? Derrière chaque proposition se cache des besoins, des familles, des territoires, des utilisations différenciées du numérique, en un mot : des composantes d’une société en mouvement.

Orléans Freecycle, un réseau pour les urbains

Importée en 2009 par un authentique couple d’Américains, le réseau Freecycle s’adresse aux habitants de l’agglomération orléanaise. En majorité on trouve des meubles et divers objets, liens lampes, des produits culturels (DVD, places de concert, jeux vidéos…), du matériel informatique (imprimantes), des animaux de compagnie (dons autorisés sauf dans un but de reproduction) et des articles de puéricultures (habits bébé, poucette…)

Récupe.net : les bricolos et les ruraux

Dans la section 45 de recupe.net on sort vite du cadre d’Orléans : Tivernon, St Ay, Oussoy en Gatinais, Gien… si on retrouve le même type de dons que sur Freecycle, une autre tendance se dégage : on trouve du matériel de construction ou de l’engrais. En termes de recyclage, certaines annonces invitent à la gestion de nouveaux flux :
Tivernon – 11/12/12 – Donne fumier de poney. A vous de prendre ce que vous avez besoin petite ou grande quantité. Il y en a régulièrement.
Orléans – 3/12/12 Donne gravats résultants de la démolition de mur en brique. A retirer sur place.

Enfin dans la catégorie Loiret de Donnons.org, les offres affluent de tout le département. Le site semble être vraiment utilisé depuis septembre 2012. Il est encore difficile de dégager une tendance de différenciation.

Un département, trois sites et un même but, le chineur professionnel que je suis a du pain sur planche. Généralement une annonce ne paraît que sur un site, et je trouve cela dommage. On devrait pouvoir poster facilement sur les trois sites pour augmenter nos chances de donner ou de trouver.

Qu’en pensez-vous ? Faut-il un méta-sites ? Comment fédérer les ressources numériques au service de la récup’ ?

Aurélien@LaVieCheap

Crédits photo (photopin) :
photo credit: <a href= »http://www.flickr.com/photos/vito_nesta_design/7935875680/ »>Vito Nesta</a> via <a href= »http://photopin.com »>photopin</a&gt; <a href= »http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/ »>cc</a&gt;

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s