Les nouveaux parias de la société

Cette semaine je ne savais pas quoi écrire… j’avais beau chercher un sujet sur le Net, je n’avais pas assez de temps ou d’infos. Mon sujet apparu sur mon lieu de travail sous la forme d’un homme en colère.

Appel du standard, il y a quelqu’un en bas. Descente d’escaliers. C’est la colère qui m’attend : elle se retient les bras en croix sur la poitrine, elle perce dans un regard de fer, c’est la quarantaine qui court derrière un monde de fou.
Adapter mon sourire. Rester calme. Ne pas lâcher le regard.
« – Bonjour Monsieur, que puis-je faire pour vous ?
– C’est machin qui m’envoie vers vous, j’ai un projet avec (ma boîte) et j’ai besoin du document truc, je ne l’ai pas reçu dans mon courrier.
– Vous ne l’avez pas reçu car le document truc n’est pas distribué dans votre ville. Néanmoins vous pouvez le télécharger sur Internet. »
Badaboum. Crac :

« – JE N’AI PAS INTERNET, AUJOURD’HUI SANS INTERNET ON EST LES PARIAS DE LA SOCIETE. ON NE PEUT PLUS RIEN FAIRE SANS LES OUTILS INFORMATIQUES. PLUS ON AVANCE AVEC INTERNET MOINS ON EST AU COURANT DES CHOSES. ON VA DE PLUS EN PLUS VERS UN MONDE HORS COMMUNICATION. SI J’AI PAS L’INFO COMMENT PUIS-JE REALISER MES PROJETS ? VOUS LES JEUNES VOUS BAIGNEZ DEDANS MAIS PAS NOUS. »

L’histoire se termine sans fracas dans le bureau de ma/mon chef. Il n’a pas de téléphone portable. Il n’a pas Internet. Il n’a pas la bonne adresse. Il ne peut pas avoir nos infos. On essaie de l’arranger. J’écoute et réponds au minimum en jouant strictement mon rôle. Autour de moi des éclats de verre : le mur numérique et ses possibilités viennent d’éclater. Retour à très loin. Au temps de l’écran en noir et blanc. Des boutons simples sur lesquels on appuyait. Retour au réel et à une nouvelle forme de pauvreté : les déconnectés, les nouveaux sans, les sans-internet ; les coupés du monde, les antis.
La connexion de force, une forme de dictature ? Retour dans le futur : comment faire ?

Aurélien@LaVieCheap

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les nouveaux parias de la société »

  1. chloemarty1

    Il parait évident que cet homme se rebelle face à une société dans laquelle il ne se reconnait plus. Triste d’avoir vu son monde évoluer, il refuse de s’adapter au changement.
    Tu ne devais surement pas être la première personne à lui faire remarquer qu’il aurait pu trouver ses informations sur internet. Il ne supporte simplement toujours pas l’idée qu’on puisse répondre à ses interrogations en le renvoyant sur une machine.
    Je pense qu’ils sont tout de même rare les gens comme lui… il y a en a peu, ou de moins en moins.
    En conclusion, soit, il est aussi sadique que les meufs des pubs de la Maff … soit il n’est toujours redescendu de son nuage 68ards. 🙂

    Répondre
  2. Ping : Les nouveaux parias de la société | Zoomacom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s