Un nouvel espoir dans l’horizon numérique

À l’occasion de la quinzaine de la consommation collaborative qui se tiendra du 17 au 28 septembre prochain à Saint-Etienne, cet article tentera de retranscrire l’ambiance du Comptoir Numérique, le tiers-lieux organisateur de l’évènement.

Le charbon et les flingues : Saint-Etienne c’est tellement XIXème siècle !
On oublie souvent que la ville, mondialement connue pour le foot, a un passé industriel important. Le processus de reconversion est à l’œuvre.

Pour ceux qui ne connaissent pas Saint-Etienne, c’est une ville où l’on ne voit pas l’horizon. Un simple tour sur moi-même en centre ville : je n’y vois qu’une bande de ciel barrée par les Monts du Forez et les crassiers.
Comme dans toutes les villes il faut chercher pour trouver. Au cours de mes pérégrinations, j’ai fini par trouver le Comptoir Numérique. Je suis lentement entré – comment dire ? – dans le 22ème siècle ?

J’ai eu besoin de temps pour me familiariser avec les autochtones, leur langage et leurs coutumes ne ressemblaient en rien à mes habitudes de jeune homme coincé en l’an Facebook. C’était comme si un cadre de la Défense était descendu dans le Larzac faire des enfants à une mama hippie écolo.

JobCamp, SeniorCamp, ConfCall, espace de Coworking, Formation WordPress… le lieu à lui seul mérite un dictionnaire. Là-bas on m’a enseigné les bases de l’identité numérique, la recherche d’emploi deux point zéro, et la création de blogue WordPress.

Si La Vie Cheap existe c’est un peu grâce à ce (tiers)-lieux : un incubateur d’idées et d’innovations au carrefour du numérique et de l’écologie.

Difficile de lister les activités, mais cet échange téléphonique entendu à la volée, résume bien la situation :
« – Oui allô, vous cherchez Monsieur Y, vous savez ce qu’il fait ?
– …
– C’est un peu compliqué, ici vous êtes dans un tiers-lieux, il y a un espace de coworking, un hébergement associatif et un espace public numérique. »

Une seule adresse pour plusieurs réseaux.
Les tiers lieux, comme le Comptoir Numérique, apparaissent un peu partout dans l’hexagone et ailleurs. On y fédère les ressources : journalistes, co-workers et associations discutent et interpellent les pouvoirs publics, des troisièmes lieux pour un troisième monde. Le monde de demain où, j’espère, la consommation collaborative et l’identité numérique auront une place prépondérante.

Néanmoins il est périlleux de d’arrêter une définition précise des tiers-lieux, et je vous invite à donner la votre dans les commentaires. Nulle doutes que cette définition sera ardemment discutée durant la quinzaine TT12 de Saint-Etienne !

Aurélien@LaVieCheap

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Un nouvel espoir dans l’horizon numérique »

  1. Ping : Et je découvris le coworking ! | La Vie Cheap

  2. Ping : Les Stéphanois co-construisent une Usine Ouverte | LA VIE CHEAP

  3. Ping : Les Tiers-Lieux c’est aussi dans les Milieux Ruraux. | LA VIE CHEAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s