Stimulez votre créativité, tenez un journal !

J’étais un camé de l’info, un dur, un malade, un dingue ! Le matin j’allumais ma dose de radio, le soir mon fix de quotidiens nationaux, et le shoot de news mag c’était deux fois par semaine. Je lisais tout, les pubs dans la rue, les peoples et les féminins qui trainaient dans la salle d’attente de mon médecin, les vitamines de mes céréales ; tout ce qui passait devant mes yeux je le lisais.

Quand Internet est arrivé ma maladie est entrée en phase terminale. J’étais connecté 24 heures sur 24, je chevauchais le dragon blanc, je savais, je comprenais, j’apprenais, tout et tout le temps. Plus de limites et plus de temps de cerveau disponible, je faisais tout et je n’arrivais à rien. J’avais laissé ma créativité et mon temps libre sur le carreau de l’informationnel.

Etais-je mieux informé sur un sujet donné après la lecture d’une quinzaine d’articles ? Non. Qu’avais-je appris au bout de deux heures de surf ? Pas grand-chose, j’étais dans l’errance et mes projets personnels n’arrivaient jamais à leurs conclusions. L’écran hypnotique nourrissait mon cerveau d’un flot d’informations permanent. Un jour ce fut l’overdose…

Et le journal me sauva la vie !

Après le désastre, je n’étais pas plus avancé, j’avais besoin d’Internet ; et malgré tout j’aimais cet outil. Un jour, je suis allé dans un espace public numérique, j’ai découvert l’identité numérique et le jardinage 2.0. J’ai compris que comme dans la vie, il faut savoir faire le ménage dans son Internet. J’ai trouvé une belle ressource : j’ai tenu un journal, j’ai sorti la tête de l’eau et j’ai commencé à construire quelque chose pour de vrai. C’est en tenant le journal de mon identité numérique que j’ai crée la Vie Cheap. Tous les jours je prenais dix minutes, dans un cahier je notais mes pensées, mes activités, mes réussites, mes échecs, de temps en temps je me relisais et je voyais mes avancées.

A chaque objectif vous pouvez tenir un journal ! Vous voulez arrêter de fumer : tenez le journal des addictions ! Un projet de création d’entreprise/de blogs/artistiques ? Mettez à jour votre journal. Il serait tant de regarder sous vos yeux, de comprendre ce dont vous êtes capable avant de demander à Google. Tenir un journal est un bon moyen de revenir vers soi, de repartir de soi et pourquoi pas apporter une contribution intelligente au grand maelstrom numérique…

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui je sais que mes balades numériques comportent des risques, du fou rire à la déprime il n’y a qu’un pas. Entre la vie de bébé, les caprices de la journaliste parisienne, ceux qui dénoncent les JO Satanico-Illuminati-francs maçons, les armées de fans qui réécrivent la pop culture, l’éternel retour du Batman, le coming-out de Robin, les lol cats, l’actualité du Football Club de Servette et le groupe de rock de Saint Trin Trin… C’est la foire à l’empoigne, le carrefour des collisions, un univers en continuel expansion. Dur dur d’écouter et difficile de se faire entendre dans la cacophonie numérique…

Et ce soir je suis un peu perdu… je ne comprends pas toujours… en écrivant ces lignes, une foutue migraine me mine le cerveau. Je ne suis jamais à l’abri d’une rechute, mais je tiens bon : Internet ça s’apprend !

Aurélien@LaVieCheap

7 réflexions au sujet de « Stimulez votre créativité, tenez un journal ! »

  1. Arroona

    Ironie du sort, c’est le robot de Google qui m’a fait découvrir ton blogue ;)! Je dis merci Google, mais surtout merci à toi qui explicite si bien les dangers des NTIC et propose des solutions pour la vraie vie, afin de faire de notre nouveau monde virtuel un allié et non pas une machine prête à nous broyer le cerveau… Alors, seras-tu le prochain auteur des programmes de l’éducation nationale pour apprendre à utiliser intelligemment Internet aux générations futures ? Car la chance des gens comme moi qui avait 10 ans en 1991, c’est d’avoir vécu une partie de notre vie sans… D’ailleurs, j’ai réalisé récemment qu’on était une des dernières générations à connaître des gens qui n’ont pas de Facebook, pas d’adresse e-mail, pas de téléphones portables et qui n’en auront jamais… C’est fou!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s