Vivre chez l’habitant, un tourisme en voie de développement !

En ces temps de vacances et de crises, vous pensez peut-être à respirer un autre air…
Le vrai débrouillard de la consommation collaborative n’organise pas ses vacances comme les autres.
Si vous restez sur les terres, le covoiturage sera peut être votre solution voyage.

Mais ce n’est pas tout d’avoir des bagages, il faut savoir où les poser !

Les hôtels sont blindés, vous ne supportez pas la promiscuité des auberges de jeunesse… deux solutions s’offrent à vous :

Plutôt chicos

Envie d’une grande maison pour dix à Lima, d’un appart amoureux en plein Manhattan… il existe une myriade de sites pour trouver votre convenance : Airbnb, HouseTrip, echangedemaison… les habitants vous louent leurs logements pendant leurs vacances. Une solution sympa mais plus cher que l’hôtel.

 Plutôt cheapos

International, multi-langue et gratuit, le projet Couchsurfing a pété tous les records : près de 4 millions d’utilisateurs aujourd’hui et une société commerciale depuis 2011. Ici c’est un esprit routard qui prévaut. Une communauté de dons et d’échange que l’on pourrait le résumer ainsi : prête-moi ton canap et je te prêterais le mien. Tout se joue sur le profil, la réputation et la courtoisie… un travail sur l’identité numérique en somme.

Aurélien@LaVieCheap

Une réflexion au sujet de « Vivre chez l’habitant, un tourisme en voie de développement ! »

  1. Ping : Un Tiers-Lieu c’est quoi ? C’est moi ! C’est nous ! | LA VIE CHEAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s