Road movie pour les temps à venir

« Bienvenue à bord du train de l’ennui à destination d’Ailleurs »
C’est la voix train-train. Train-train quotidien, train-train du week-end, train-train pour les sous, train-train pour respirer. Le rythme gris du tac-tac des rails. Les sourires de circonstances. D’un wagon de TGV les regards s’enfuient sur un bout de campagne morte.

Sur ces tristes constats de ma condition d’homme sans voiture, je me lançai dans le covoiturage. Pour sûr j’allais faire des économies, mais l’idée de partager le réduit d’un habitacle avec de parfaits inconnus n’avaient rien de réjouissant. D’ailleurs l’un de mes premiers conducteurs m’était tout à fait insupportable : le quadra-cadre donneur de leçons. Un autre jour c’était des africains : – Ah au fait je ne prends jamais l’autoroute. Cliché d’une lenteur venue d’ailleurs et pourtant nous roulâmes huit heures sur les départementales d’une France oubliée. Rendez-vous porte d’Orléans : un étudiant, un CRS et un universitaire montent à bord. A Clignancourt c’est un commercial lillois qui prend une tripotée d’étudiants : – La voiture et l’essence sont payées par la boîte, le covoiturage finance mes accessoires de moto.

C’est toujours le même début : des histoires numériques converties en litres d’essence. On parle du site, des pirates, des profiteurs, de la vie en France. Parfois on ne dit rien. Parfois c’est la musique. Parfois c’est les voyages. Une fois, une vraie conversation de mec et l’espoir d’avoir un nouveau pote. La promiscuité automobile est un cocktail au résultat inattendu.

Covoiturer, faire de l’auto partage, mutualiser les frais, s’arranger de personne à personne, accepter les retards : le vocabulaire barbare d’une époque pas très lointaine. Un nouveau road-movie où une sociologie hybride fleurit sur le goudron. Les gens se rencontrent, se parlent, échangent. Des mammifères pacifiés à l’écart de la jungle urbaine.

Covoiturer pour le travail, pour les vacances, en week-end, trouver des potes de festival, trouver des collègues, trouver des contacts : le voyage n’est plus voyage. Des centaines d’utilisations pour une réalité à défendre : nous sommes tous égaux devant le covoiturage !

Des entreprises et des municipalités mettent en place des systèmes de covoiturage. Pourtant les cartes des trajets de covoiturage ressemblent aux grands axes : le covoiturage de masse est-il une solution ?  Les start-up du covoiturage seront-elles les multinationales de demain ? Aussi a-t-on besoin d’intermédiaire entre passagers et conducteurs ? Récemment un site de covoiturage a mis en place le paiement bancaire en ligne : une manière de sécuriser les trajets et d’éviter les lapins. Pour autant certains utilisateurs y voit une dénaturation de l’échange et de la convivialité qu’il entraîne souvent.

Une chose peut être cependant affirmée : le covoiturage peut changer des vies et nous donner une nouvelle approche de la consommation.

Bonne route !

Aurélien@LaVieCheap

11 réflexions au sujet de « Road movie pour les temps à venir »

  1. Ping : L’identité numérique, l’essence de la Vie Cheap | La Vie Cheap

  2. Ping : L’identité numérique, l’essence de la Vie Cheap | Zoomacom

  3. Ping : Au secours, j’ai plus de réseau ! | La Vie Cheap

  4. Ping : Vivre chez l’habitant, un tourisme rêvé ! | La Vie Cheap

  5. Ping : La crise du logement, c’est sur la toile aussi ! | La Vie Cheap

  6. Ping : Le covoiturage entre (très) lentement dans les mentalités | La Vie Cheap

  7. Ping : Orléans 3.0- Covoiturage 45, de la promo et après ? | La Vie Cheap

  8. Ping : On est obligé de s’aimer… et c’est bien le problème ! | La Vie Cheap

  9. Ping : Freecycle : un détournement naturel opéré par les utilisateurs | La Vie Cheap

  10. Ping : Un Tiers-Lieu c’est quoi ? C’est moi ! C’est nous ! | LA VIE CHEAP

  11. Ping : Les Tiers-Lieux c’est aussi dans les Milieux Ruraux. | LA VIE CHEAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s