Un Tiers-Lieu c’est quoi ? C’est moi ! C’est nous !

Les ROUMICS à la gare St-Sauveur à Lille, le 19 novembre dernier

Les ROUMICS à la gare St-Sauveur à Lille, le 19 novembre dernier

Un Tiers-Lieu, qu’est-ce que c’est ?
Un espace de coworking ? Un café ? Un fablab ? Un espace dédié à l’économie collaborative ?
C’est un peu tout ça en même temps.

Explications au travers de mon parcours, du Comptoir Numérique de Saint-Etienne en 2011 aux Rencontres Ouvertes du Multimédia Citoyen et Solidaire (ROUMICS) du mardi 19 novembre 2013 dernier.


Rappel des Episodes Précédents

Illust Tier-Lieu2

En 2011 je découvris le coworking. Je découvris la gestion de l’identité numérique professionnelle. Je découvris les processus de travail collaboratif et ouvert. Je découvris la consommation collaborative.

Je m’habituais à un nouveau lieu où chacun venait partager ses biens, ses connaissances, ses réseaux, ses savoirs et ses compétences. C’était au Comptoir Numérique à Saint-Etienne.

Sans le savoir j’étais entré dans un processus de Tiers-Lieu. Depuis j’ai découvert que les Tiers-Lieux sont de plus en plus nombreux en France et dans le monde.

Vivre et Travailler Autrement

Roumics Lille 19.11 (26)

Ce n’est pas ma maison, mais je me sens comme chez moi.
Ce n’est pas ma boîte, pourtant c’est là que je travaille, que j’entreprends et que je collabore aux projets des autres.

Etrange ? C’est pour cela que l’on évoque la notion de "Tiers". Le terme "Third Place" apparu d’abord sous la plume du sociologue urbaniste américain Ray Oldenburg en 1989.

Le Tiers-Lieu n’est pas un simple lieu de discussion et ce n’est pas un lieu d’innovation, c’est entre les deux.

L’espace est hybride et modulable. Laboratoire de fabrication avec imprimantes 3D, Hackerspaces, RepairCafé, Incubateur, Consommation Collaborative, Coworking, Espaces Publics Numériques… Tous ces concepts et formats viennent se mélanger dans le processus du Tiers-Lieu.

Réponse à la (aux) Crise(s)

Roumics Lille 19.11 (56)

Economie, Politique, Ecologie, la liste est encore longue…

Les usagers d’un Tiers-Lieu co-créent des solutions et proposent des nouveaux projets pour leurs territoires.

Le XXIème, c’est l’époque où les individus s’investissent dans de plus en plus d’activité via le numérique.

On voit apparaître les séniors connectés, les cadres qui se reconvertissent en entrepreneurs, les jeunes de la génération Y réclament leurs indépendances.

Les frontières entre vie privée et vie professionnelle tendent à se brouiller.
Sur Internet, les usagers s’échangent musique, compétences, covoiturage…

Le but d’un Tiers-Lieu est de retraduire ces échanges numériques pair-à-pair dans la vie réelle.
On y échange des plans colocs, on prépare les futurs covoiturages et les futurs CouchSurfing.

Et surtout nous documentons nos expériences sur un wiki, on les partage, on les rends duplicables, transformables, pour que d’autres Tiers-Lieux puissent se créer.

Vers la Fin du Conflit Générationnel ?

Au PapyCamp, ta mamie peut tout apprendre d'Internet.

Au PapyCamp, ta mamie peut tout apprendre sur les usages numériques.

Mon père vient au Tiers-Lieu pour son association écologique.*
Un de mes coworkers travaille avec sa copine, ensemble nous montons un projet… avec la mère et le père.

Le Tiers-Lieu permet la rencontre et le travail entre différentes générations.

Les jeunes aident les séniors à s’approprier les outils de médiation numérique (Navigation Internet, réseaux sociaux, visio-conférence…)
Les entrepreneurs prodiguent leurs conseils aux jeunes qui se lancent.
Les associations s’approprient l’espace et trouvent de nouveaux moyens d’innover…etc…

Comment faire un Tiers-Lieu ?

Les ROUMICS à la gare St-Sauveur à Lille, le 19 novembre dernier

Les ROUMICS à la gare St-Sauveur à Lille, le 19 novembre dernier

Les ROUMICS (Rencontres Ouvertes du Multimédia Citoyen et Solidaire) qui se déroulait à Lille le 19 novembre dernier mettait les Tiers-Lieu à l’honneur.

"Je suis challenger de la notion des Tiers-Lieux," déclarait Paul Richardet, co-fondateur de La Cantine à Paris, lors de la conférence d’ouverture. "J’incite les Tiers-Lieux à être plus clairs, plus lisibles, à revendiquer des affirmations et des postures. On peut réfléchir ensemble sur la définition du terme."

Pour Eugénie Michardière, chargé du développement numérique des territoires au Conseil régional d’Aquitaine : "Nous avons travaillé sur l’entrée numérique. Nous réfléchissons à la modernisation des enjeux d’aménagements du territoires, comment réduire les déplacements ? Le mot de Tiers-Lieu est passé dans le langage de la politique de la région."

Eugénie Michardière a rappelé qu’il existe une vingtaine d’espaces en région Aquitaine aux modèles différents : coworking, associatifs, création ex-nihilo…

Les ROUMICS furent l’occasion de discuter et de définir les Tiers-Lieux : quels modèles économiques ? Juridiques ? Comment créer un Tiers-Lieu ? Tables rondes, conférences… nombreux furent les projets présentés.

Un Manifeste : Les Tiers-Lieux Faites-les Vous-Mêmes !

Roumics Lille 19.11 (53)

Lille, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Angleterre, Afrique… en France ou l’International les Tiers-Lieux semblent se développer partout. Impossible de faire une définition exhaustive "Il faudrait un lexique par personne" déclare Antoine Burret doctorant en sociologie et anthropologie à l’Université de Genève.

Lors des ROUMICS Antoine Burret et Yoann Duriaux, co-fondateur de Comptoir Numérique et de la communauté des Tiers-Lieux Francophone ont présenté "Le Manifeste des Tiers-Lieux".

Ce manifeste est le résultat de plusieurs mois de travail avec une communauté d’acteurs. Il regroupe 11 thématiques et il est disponible en open-source.

En outre, les co-rédacteurs du manifeste ont lancé une pétition en ligne : "le Tiers-Lieu est avant tout un projet politique. (…) L’amélioration des conditions de vie des citoyens et le dépassement de crises économiques et écologiques majeures ne procède pas uniquement par la mise en place d’un artefact de plus dans la course à l’innovation."

Collectif, Espace, Travail, Organisation, Langage, Numérique, Gouvernance, Services, Financements, Prospective… 11 entrées que chacun peut se ré-approprier, et donner un ordre de priorité différent pour son Tiers-Lieu.

En substance le message est "Les Tiers-Lieux faites-les vous même !".

Aurélien Marty

Aller plus loin :
- Lire le manifeste
- Signer la pétition

Roumics Lille 19.11 (57)

Facilitation graphique : Etienne Appert
Crédits photos : Aurélien Marty

*Anecdote de rédaction :
"- Aurélien, quitte ton écran et participe avec les autres !
- Mais Papa, je contribue, je fais un article ce soir sur le Manifeste des Tiers-Lieux, après avoir participé à sa correction la semaine dernière."

About these ads

10 réflexions sur “Un Tiers-Lieu c’est quoi ? C’est moi ! C’est nous !

  1. Pingback: Un Tiers-Lieu c'est quoi ? C'est moi ! C'est no...

  2. Pingback: Un Tiers-Lieu c'est quoi ? C'est moi ! C'est no...

  3. Pingback: Un Tiers-Lieu c'est quoi ? C'est moi ! C'est no...

  4. Pingback: Les Tiers-Lieux en 4 Images | LA VIE CHEAP

  5. Pingback: Les Tiers-Lieux c’est aussi dans les Milieux Ruraux. | LA VIE CHEAP

  6. Pingback: Fais ton Tiers-lieu, fais ton Manifeste ! | LA VIE CHEAP

  7. Pingback: Un Tiers-Lieu c'est quoi ? C'est moi ! C'est no...

  8. Pingback: Hackes ton Smartphone, Fabriques une Caméra-Oeuf, Finances ton Projet ! | Amazing !

  9. Pingback: Fais ton Tiers-lieu, fais ton Manifeste ! | Amazing !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s